Vous connecter à vos forces intérieures pour réussir votre vie de solopreneur

« Pas facile de se démarquer de la concurrence », telle était la remarque d’une ancienne cliente lors d’un précédent live.

C’est vrai, identifier ce qui nous rend différente et unique n’est pas la tâche la plus facile dans notre métier de solopreneur (oui, être entrepreneur, ça s’apprend !), mais il est vite possible de commettre des impairs en la matière.

Dans ce live, je vous partage un petit tour d’horizon des 5 erreurs à éviter quand on veut se démarquer :

>>> Et pour celles et ceux qui préfèrent lire :

 

Quand on pense « se démarquer », « se différencier », on entre dans la notion de ce qu’on appelle en marketing le « branding ». Cette grosse bébête, c’est ce qui vous permet de cerner votre différence et de l’incarner, pour pouvoir toucher le coeur de vos clients. Si on veut le simplifier à une formule, ce serait :

Être + Faire + Recevoir
(pour ma part, je parle même d' »Accueillir » tant il peut être difficile pour certaines de mes clientes solopreneurs d’accepter ce qu’elles reçoivent en retour de ce qu’elles sont et font…)

Et parce qu’il est important de créer dès le départ une marque forte, qui connecte facilement avec son audience, voici 5 erreurs à éviter quand on veut se démarquer des autres acteurs de son marché :

 

#1- Résumer le branding à un logo et un nom

Pour beaucoup de personnes, quand on parle de se différencier, on pense : site internet, logo, charte graphique, police d’écriture… Tous ces éléments font partie du branding mais ce n’est qu’une partie de l’iceberg, c’est le résultat, la partie visible de quelque chose qui est beaucoup plus profond.

Un peu d’histoire pour comprendre ce qui se cache derrière ce terme. Notre ami Wikipédia nous apprend que le terme « Branding » vient de l’anglo-saxon « Brand » (lui-même issu du germanique « Brend/t) qui, à l’origine, signifiait « marqué par le feu », puis « marqué au fer rouge » (en référence au bétail qu’on marquait pour savoir à qui il appartenait).

Aujourd’hui, en marketing, on va parler de comment votre activité va marquer l’esprit de votre audience, quelle image elle va lui laisser. Et si on se réfère à l’encyclopédie de l’entrepreneur : « Votre marque est la promesse que vous faites à vos clients. Elle leur raconte ce qu’ils peuvent attendre de vos produits/services et elle différencie votre offre de celle de vos concurrents. Votre marque trouve sa source dans qui vous êtes, comment vous voulez être perçue et comment les autres vous perçoivent ».

Donc quand on parle de « Branding » on est là dans les 3 dimensions de l’image, où votre logo, votre site, vos couleurs, votre police de caractère… sont l’expression de qui vous êtes en tant que solopreneur, à destination de votre audience.

 

#2- Copier le voisin

C’est ce qui ce passe quand on n’est pas au clair sur qui on est. Malheureusement, ce qui fonctionne pour un autre acteur de votre marché (je n’aime pas le terme de « concurrent ») ne va pas le faire pour vous.

Pourquoi ?

Parce que cet autre acteur aura certainement fait ce travail de fond qui lui permettra de connecter avec son public. Rappelez-vous, ce que vos clients achètent, ce n’est pas tellement votre produit/service. Ce qu’ils achètent, c’est l’émotion qu’ils vont ressentir, c’est cette promesse, cette connexion émotionnelle qui va les attirer (ou pas).

Et comme vous êtes unique, votre promesse aussi doit être unique !

 

#3- L’absence de cohérence

Une fois que vous êtes au clair sur qui vous êtes, ça doit se retrouver dans tout ce que vous faites dans votre activité, que ce soit votre comportement tout comme vos outils de communication.

Pourquoi ?

Parce que cela a un côté rassurant pour vos clients : votre message, votre valeur ajoutée ne change pas et ça se retrouve dans tout votre environnement de marque. Et c’est cette cohérence qui va permettre à votre audience de reconnaitre votre marque parmi tous les autres acteurs de votre marché.

 

#4- L’absence de constance

Je vois beaucoup de solopreneurs changer constamment, soit pour suivre la tendance du moment (une police de caractère est tendance et hop ! on l’adopte… pour en changer à la prochaine), soit, et c’est un paradoxe, parce que le solopreneur reste trop centré sur lui-même sans penser au message envoyé à son audience.

J’ai rencontré une solopreneur qui changeait la couleur de ses flyers tous les ans pour savoir, quand la personne venait la voir, en quelle année elle avait eu un 1er contact avec elle ! Sérieux, où est l’intérêt ???

Alors, ça ne veut pas dire qu’une fois que vous aurez vos outils de communication, vous ne pourrez plus en changer. Bien sûr que vous pourrez, mais on sera plus dans l’idée d’un « toilettage » tous les 3 à 5 ans, une évolution de votre marque qui suivra votre évolution personnelle de solopreneur. Vous évoluez, il est normal que votre marque, qui est fondée sur votre essence, évolue en parallèle.

 

5 erreurs à éviter quand on veut se démarquer#5- Ne pas prendre le temps de faire ce travail en amont sur votre branding

Oui, ça demande un peu de temps de faire ce travail d’introspection sur qui vous êtes, pourquoi vous faites ce que vous faites, afin de construire une marque forte inscrite sur le long terme.

Vos différenciateurs sont nombreux et ils sont partout : votre vision d’entrepreneur, vos valeurs, les qualités que vous voulez voir associées à votre marque, vos produits/services, votre positionnement prix… sont autant d’éléments pour vous démarquer, pour être différent sur votre marché.

Ah, j’oubliais, j’entends souvent dire : « Vous devez vous différencier pour être meilleur ». Ça n’a rien à voir ! « Être différent » ne veut pas dire « être meilleur ».

Être différent, ça veut dire être différent, au sens littéral du terme. Tout simplement !

 

Et vous, avez-vous identifié ce qui vous permet de vous démarquer ? Quelles sont ces petites singularité qui font toute la saveur de votre marque ?

Si ce n’est pas le cas et que vous pensez que cela vous empêche d’avancer comme vous le voulez avec votre activité, prenons rendez-vous pour une séance découverte offerte. Vous repartirez avec la vision de ce qui vous freine et comment vous pouvez le dépasser.

Partagez cet article si vous l'avez aimé !