Quand il s’agit de développer son activité, nous, les solopreneurs devons sans cesse faire face à un ENORME obstacle : nous-même ! Car si notre moral est bien souvent en dents de scie (« j’ai un client : youpi le monde m’appartient ! » – « un client me dit non : et si j’arrêtais tout ? »), ce qui nous pose en fait vraiment problème, ce sont ces 4 FREINS que tout solopreneur rencontre régulièrement sur sa route, chacun de nous ayant bien sur ses petites préférences…

Et 1, et 2, et 3, et 4 ! J’ai nommé : la COMPARISONITE aiguë, le DOUTE anxiogène, le PERFECTIONNISME viral, la PROCRASTINATION inflammatoire.

J’emploie résolument des termes tirés du lexique médical, car si nous n’y prêtons pas garde, tel la tuberculose, le tétanos ou la rougeole, ils réapparaissent régulièrement pour EMPOISONNER notre vie d’entrepreneur et sont une des principales raisons qui mène le solopreneur à l’échec.

Focus sur ces 4 fléaux qui plombent un autoentrepreneur

  • La comparisonite (aigue) : qui vous pousse à comparer ce que vous faites avec d’autres personnes, pour vous rassurer (dans le meilleur des cas) ou pour vous évaluer (toujours en votre défaveur).
    Ex. : vous examinez ce que font quelques influents sur Facebook (qui ont tant de followers), vous essayez de faire la même chose… et de vous étonner que ça ne fonctionne pas.
  • Le doute (anxiogène) : ce manque de confiance dans vos capacités qui vous paralyse et vous cantonne dans votre zone de confort, vous empêchant de prendre des risques sous peine de… de quoi d’ailleurs ?
    Ex. : je ne vais pas créer de blog car je ne suis vraiment pas sûre que ce que j’ai à dire soit intéressant. Et puis je n’écris pas assez bien.
  • Le perfectionnisme (viral) : ce côté qui vous pousse à vouloir tout faire avec un souci exagéré de perfection. Et donc vous amène à ne jamais entrer dans l’action.
    Ex. : je ne peux pas faire de prospection tant que je n’ai pas LA parfaite carte de visite. Et de vous étonner de ne pas avoir de clients.
  • La procrastination (inflammatoire) : c’est une tendance qui vous fait différer ou remettre à demain une tâche que vous n’avez pas envie de faire.
    Ex. : relancer un client pour un impayé. C’est fou comme à ce moment une petite voix interne vous trouve 1000 choses à faire plutôt que cette Fxxx relance. Et qui contamine à terme vos finances.

STOOOOP ! ASSEEEEZ !

Aujourd’hui je vous livre le secret pour surmonter ces 4 fléaux

Oui, je vous partage la stratégie d’éradication que j’ai mises en place pour me permettre de faire décoller mon activité, pour me libérer de ces fléaux émotionnels qui m’empêchaient de prendre mon envol, pour faire sauter ces blocages qui gâchaient les résultats que je veux pour mon entreprise.

Tous ces fléaux, j’ai décidé de LES ACCEPTER et de faire appel à une de mes qualités, l’optimisme, pour les prendre du bon côté. La comparisonite, oui pour son côté inspirant. Le doute, oui pour son côté développement personnel et acceptation de soi. Le perfectionnisme, oui pour la qualité de mes services. La procrastination, oui pour apprendre à gérer mes priorités et gérer mon temps.

Tout ce chemin sur l’acceptation de moi-même, avec mes qualités et mes défauts, je n’aurai pas pu le faire sans ME FAIRE ACCOMPAGNER pour vaincre tous ces blocages qui dictaient mes actions. Et quelque chose de vraiment merveilleux est venu avec cet abandon : j’ai découvert que j’étais quelqu’un, que j’avais des choses à apporter au monde. Je me suis alors sentie SOULAGEE, puis RASSUREE. Et cerise sur le gâteau, cela a LIBERE MA CREATIVITE.

Avez-vous déjà connu un des ces symptômes ? Comment les avez-vous surmontés ? Partagez vos expériences en me laissant un commentaire (et psst, ça servira à tous ceux qui les liront).

Avec bienveillance !

Partagez cet article si vous l'avez aimé !

Sophie
Sophie

Elle m’a permis de clarifier mon projet et de me focaliser sur ma cible.

Je voulais remercier Edith du travail effectué ensemble. Elle m’a permis de clarifier mon projet et de me focaliser sur ma cible. Sa ténacité et sa qualité d’écoute ont été un support indispensable pendant cette période. Je la recommande chaudement à toute personne désireuse d’avancer, de développer une entreprise et d’aligner ses comportements à ses idées. »

-->