Ok, vous avez identifié votre client idéal et ses besoins. Ok, vous avez créé des offres qui vont l’aider à atteindre son but. Et maintenant, vous aimeriez bien le faire savoir et être présent sur votre marché d’une manière irrésistible et mémorable.

Vous voilà arrivée à l’étape où vous différencier va devenir votre priorité pour faire prospérer votre activité.

Pourquoi et comment se démarquer, c’est ce que je vous explique dans cette vidéo : « Se démarquer, l’atout majeur des solopreneurs ».

(PS : à l’origine, c’était un Facebook live. Une erreur de manipulation l’a interrompu. J’ai redémarré mais je n’ai pas réussi à rassembler les 2 lives. J’ai donc trouvé plus rapide de refaire la vidéo. C’est ce que j’explique en début de vidéo, vous pouvez donc démarrer directement après 2 minutes environ… Et désolée pour les épisodes de toux…)

Et pour les personnes qui préfèrent lire :

 

Pourquoi se démarquer et être présent sur son marché

La 1ère réponse qui vient à l’esprit, c’est pour avoir plus de clients, en toucher un plus grand nombre. Oui, c’est vrai ! Et se démarquer va permettre de rendre visible notre entreprise, et de créer l’image que l’on veut lui donner.

 

Se démarquer pour rendre notre activité visible

> Par rapport aux autres acteurs du marché, nos « concurrents ».

Vous le savez, je n’aime pas beaucoup ce terme, il y a quelque chose de stressant, je trouve. Je vous propose donc d’imaginer votre marché comme un terrain de jeu où chaque joueur a un rôle à jouer dans le but de faire gagner l’équipe. Et vous avez votre propre style, vos qualités qui vont plaire à vos clients, pour les faire avancer ou progresser. Alors quel rôle voulez-vous jouer sur votre terrain de jeu ?

> Aux yeux de nos clients : mais où sont véritablement vos clients idéaux ?

Sur le schéma ci-dessous, la courbe de diffusion de Geoffrey Moore, tiré du livre « La vache pourpre » de Seth Godin, vos clients idéaux vont se situer dans la partie « 1ers adeptes » car ils ont besoin de votre produit/service et leur motivation d’achat est d’être parmi les premiers à l’utiliser (les « Innovateurs » veulent aussi être les premiers, mais ils n’ont pas forcément besoin de votre produit/service).

Vos « 1ers adeptes » vont ensuite faire la promotion de votre activité, de votre marque, auprès de ceux de la « Majorité », qui peuvent aussi avoir besoin de votre produit/service mais ils ont besoin d’être rassurés par le fait que d’autres l’ont déjà utilisé et leur motivation est davantage lié à un tarif, quand les « 1ers adeptes » aiment la nouveauté et ont envie d’avoir une longueur d’avance sur les autres.

Seth Godin nous dit que seuls les « Audacieux » (sur la partie gauche de la courbe) sont prêts à vous écouter et vous acheter et que la nouvelle règle aujourd’hui est de « créer des produits remarquables que recherchent les personnes visées ».

Or, avec les neurosciences, on sait aujourd’hui qu’on achète avec ses émotions (les cerveaux limbique et reptilien sont activés pendant un acte d’achat), et Nous, solopreneurs, sommes le « produit remarquable » que nos clients achètent. Parce qu’ils n’achètent pas notre produit/service, ils nous achètent, Nous. Ils achètent la connexion émotionnelle qu’ils auront eu avec nous (en plus de la solution qu’on leur apporte).

Et c’est cette connexion émotionnelle qui va faire la différence.

Par exemple : imaginez que vous voulez vous mettre au piano, vous allez essayer 2-3 professeurs de piano. Ils ont à priori les mêmes compétences, mais il y en a un avec lequel ça passera mieux, vous vous sentirez sur la même longueur d’ondes. Et bien c’est cette émotion positive qui l’emportera quand vous allez choisir votre prof de piano.

=> Nous différencier va nous permettre de créer cette connexion émotionnelle avec nos clients.

Se différencier pour créer l’image de marque de notre activité

La frontière entre pro et perso est mince quand on est solopreneur. Et on va transmettre à notre entreprise ce qui nous caractérise, nous, personnellement.

En tant que chef d’entreprise, on crée l’image de marque de notre activité à partir de qui on est et surtout, on le fait avant que d’autres ne le fassent à notre place. Cela nous permet de contrôler notre communication qui devient plus impactante parce que plus authentique.

Ça nous permet aussi de créer une communication claire, cohérente et constante, facilement repérable et identifiable par nos clients. Afin de renforcer cette connexion émotionnelle.

Ce qui n’a pas été le cas à mes débuts, avec ma carte de visite (vidéo à environ 13 minutes)

 

Ce que veut dire « se différencier » pour être présent sur son marché

À mes débuts, quand on me demandait en quoi j’étais différente, je répondais que j’avais fait une formation reconnue par l’Etat et que je pouvais faire mes accompagnements en anglais. En me présentant ainsi, je parlais de ce qu’on appelle des « hard skills » (compétences dures, acquises).

Alors que nos clients ont envie de savoir qui on est et s’ils auront plaisir à travailler avec nous, grâce à nos « soft skills » (compétences douces, molles ou comportementales).

Mais pas facile de parler de soi, parce que notre éducation nous pousse à rentrer dans un moule, notre tradition judéo-chrétienne considère comme de l’arrogance quand on parle positivement de soi et en France, on a en plus pour habitude de chercher à combler ce qui ne va pas plutôt que de développer ce qui va bien et de capitaliser dessus.

 

Alors comment se différencier pour être présent sur son marché

Etre présent sur marchéNotre différenciation passe par notre vision du monde, notre mission, nos valeurs et nos talents.

Notre vision d’un monde idéal, c’est comment nous voyons le monde, quel angle de vue, quelle perspective, avons-nous sur le monde.

Notre mission, c’est notre contribution à l’évolution de ce monde, notre part de colibri.

Nos valeurs représentent ce qui est important pour nous et qui nous guident dans nos prises de décision.

Enfin, nos talents qui sont ces forces intérieures, ces aptitudes particulières que nous avons depuis toujours, qui sont présents depuis notre naissance et que nous développons ou non, suivant l’attention que nous allons leur porter. Pour accéder à nos talents, il faut les identifier et les reconnaître pour qu’ils s’activent et nous aident à donner le meilleur de nous-même.

Pourtant, les identifier n’est pas évident !

C’est pourquoi je vous propose le challenge « You Rock ! » du 12 au 20 février, 7 jours pour oser sortir du lot et rendre visible votre activité.

Un challenge pour identifier ce qui vous rend différent et unique et accéder à cette meilleure part de vous-même.

Parce qu’on a tous en nous quelque chose qui « rock », baby !

Partagez cet article si vous l'avez aimé !