Vous connecter à vos forces intérieures pour réussir votre vie de solopreneur

Bonjour et bienvenue dans ce live consacré aux Archétypes Financiers, et plus particulièrement le Nourricier.

Et pour celles et ceux qui préfèrent lire la transcription (pas toujours mot pour mot ;-)) de la vidéo :

Avant de commencer, permettez-moi de me présenter pour les personnes qui ne me connaissent pas encore. Je suis Edith Manent, fondatrice de Solopreneur and Me. J’accompagne les femmes entrepreneures audacieuses qui veulent se créer une entreprise à leur image pour se démarquer, attirer davantage de clients, créer des offres qui leur libère du temps et qui soient plus rentables, et renouer avec leur ambition naturelle. Je les aide à se libérer de leurs croyances limitantes et de leur programmation intérieure qui les freinent et sabotent leurs résultats dans leur entreprise afin qu’elles puissent exprimer pleinement leur valeur, obtenir les revenus qu’elles méritent et se créer la vie libre et l’épanouissement personnel qu’elles désirent profondément.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un archétype ? Je vais reprendre cette notion pour les personnes qui ne connaissent pas. Les archétypes sont des représentations mentales que tout le monde reconnaît et auxquels tout le monde se réfère en terme d’actions ou de caractéristiques, mais aussi en terme d’énergie ou spirituellement. Les archétypes sont partout autour de nous, citons par exemple l’archétype de la mère. L’image que vous en avez est universelle, peu importe la culture ou l’époque.

En ce qui concerne l’argent, il existe 8 archétypes, aucun n’est meilleur qu’un autre, ils ont tous des talents et des forces en matière d’argent, mais aussi des défis à surmonter.

Il existe 8 archétypes financiers : on a l’Accumulateur, le Romantique, la Célébrité, l’Alchimiste, le Connecteur, l’Anticonformiste, le Dirigeant et le Nourricier, dont on va parler aujourd’hui.

En accompagnement avec moi, on utilise vos 3 premiers archétypes pour obtenir une vision en 3D de votre personnalité unique avec l’argent. Quand ces 3 archétypes marchent main dans la main, tout va bien mais bien souvent il y a des conflits entre les 3. Si vous vous surprenez à être perfectionniste, ou à procrastiner, c’est certainement à cause de cela. Pourquoi ? Parce que c’est notre façon de faire de l’argent qui influence notre façon de faire en général.

Et maintenant, voyons un peu le profil du Nourricier.

Le Nourricier, chez les archétypes financiers, c’est celui qui sponsorise les autres. Le Nourricier a un cœur grand comme ça, et il va donner énormément. Et comme je vous le disais il y a un instant à propos de notre façon de considérer l’argent qui influence tout ce qu’on fait, et bien par exemple, un Nourricier, c’est le voisin chez qui on va aller frapper à la porte pour emprunter les œufs qui vous manquent pour le dîner, et qui va vous donner les siens, même s’il en avait besoin. Et lui, il cherchera autre chose à faire pour le dîner… ou il ira racheter des œufs.

Donc oui, le Nourricier peut se retrouver dans des situations stressantes due à sa générosité désintéressée. Ce n’est pas que l’argent ne l’intéresse pas, il aurait même de bonnes habitudes avec l’argent, mais comme il pense qu’il est là pour être service des autres, en tant qu’entrepreneur, notre Nourricier se retrouve à en faire plus que ce qui était initialement prévu, à sur-délivrer ses services, à faire du gratuit ou pratiquer des tarifs peu élevés pour que tout le monde puisse accéder à ses services.

On retrouve souvent le profil du Nourricier chez les femmes, surtout lorsqu’elles fondent une famille, parce qu’elles s’assurent de prendre soin de tout le monde autour d’elles, à leur propre détriment, avec ce sens du sacrifice.

En tant qu’entrepreneur, le Nourricier a aussi beaucoup de mal à se faire payer à sa juste valeur et à être rentable dans son activité entrepreneuriale : il n’est pas rare qu’un Nourricier attende pour envoyer ses factures ou pour relancer un retardataire de peur de passer pour cupide, par exemple. Ce sont des situations typiques qui posent de vrais soucis de trésorerie à notre entrepreneur Nourricier.

C’est pourquoi dans mon programme Serial Vendeuse, qui démarre le 16 septembre, on va non seulement travailler sur vos archétypes financiers dans votre entreprise, mais également sur des situations récurrentes qui vous plombent vos résultats en tant qu’entrepreneure. Vous apprendrez également à connaître plus profondément vos archétypes financiers, pour les utiliser à votre avantage dans votre entreprise que ce soit pour votre business model par exemple, ou, comme je vous le disais, dans des situations que vous rencontrez dans votre activité. Vous apprendrez également à vendre en fonction de vos archétypes financiers et à repérer ceux de votre interlocuteur afin de pouvoir lui donner les arguments auxquels il est réceptif. Vous deviendrez ainsi maître dans l’art de vendre, vous saurez comment mener une conversation de vente, avec les différentes étapes par lesquelles passer, vous aurez un plan très précis avec les différentes séquences qui composent une séance de vente, et vous comprendrez aussi la psychologie qu’il y a derrière chaque séquence. Vous allez également apprendre à présenter votre offre comme étant un élément naturel de la conversation que vous avez avec votre client potentiel. On verra les objections les plus courantes que l’on peut rencontrer, le moyen que vous avez de les limiter, et que faire et quoi dire si elles arrivent. Au final, vous serez capable de mener une conversation de vente comme une pro tout en restant intègre et fidèle à vos valeurs.

Alors si cela vous ressemble, si vous voulez développer votre entreprise en augmentant vos ventes tout en y prenant plaisir, envoyez-moi un message en privé et je vous tiendrai informer dès que les inscriptions seront ouvertes.

Les Archétypes Financiers NourricierEn parlant de vente, c’est aussi une situation cruciale pour notre Nourricier. Comme il veut aider tout le monde, il pratique des tarifs plus élevés pour que son produit ou son service soit accessible à tous, mais aussi parce qu’inconsciemment il a peur que son client lui dise Non. Et du coup, il s’attire des clients qui n’ont pas les moyens et sont bien contents de profiter de son grand cœur. Et ça, je l’entends très souvent parmi les femmes entrepreneurs que j’accompagne et qui ont Nourricier dans leur top 3.

C’est le genre de situation qui amène typiquement notre Nourricier à un manque de rentabilité dans son entreprise et fait d’elle la candidate numéro un pour le burnout de l’entrepreneur, tout comme le dirigeant, mais pour une raison différente, car notre Nourricier donne énormément, bien plus qu’il ne devrait, et il met toujours les besoins de tout le monde en premier. La première chose qu’un Nourricier doit apprendre à faire, c’est d’assumer le fait de gagner de l’argent, d’apprendre à mettre des limites à ses clients, tout comme à son entourage, et c’est ainsi que notre Nourricier pourra vivre en étant aligné avec sa nature profonde : mettre des limites en temps et être payé à sa juste valeur lui donneront les moyens de servir encore plus de monde !

 

>>> À partir de septembre, dans mon programme de groupe Sérial Vendeuse, je réunis un petit groupe d’entrepreneures, qui sont motivées à :

  • apaiser leur relation à l’argent afin de s’autoriser à gagner plus avec leur entreprise,
  • arrêter de s’auto-saboter ou de jouer contre elles dans des situations courantes de leur entreprise
  • et apprendre à gagner plus en vendant plus, plus vite et mieux en s’appuyant sur leurs Archétypes Financiers. 

Vous souhaitez en savoir plus ? Parlons-en lors d’une séance découverte offerte et retrouvez toutes les infos sur le programme Serial Vendeuse, on démarre le 16 septembre.

Partagez cet article si vous l'avez aimé !